EconomieEditorial

COTE D’IVOIRE / 1er MAI : Les besoins des travailleurs en évaluation

La fête du travail de ce 1er Mai 2020, s’est tenu dans un contexte de distanciation, de cache-nez imposé par la crise du Covid 19. Une fête en nombre restreint avec quelques membres du gouvernement, le patronat et les centrales syndicales. Comme le veut la tradition, des propositions ont été faites au premier ministre ivoirien. Les centrales syndicales ne sont pas les seules à rencontrer des difficultés en ce temps crise. 

Ces difficultés sont ressenties par les patrons d’entreprise qui ont appelé le gouvernement à accélérer sa riposte sociale et économique. Dans un format adapté à la situation de crise actuel dû à la pandémie du covid 19, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly par ailleurs ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat a rassuré ses hôtes d’un jour. Les travailleurs, eux aussi subissent les affres de la crise du COVID19 et attendent que les mesures soient au plus vite mises en œuvre.

Belle Plume
the authorBelle Plume

Laisser un commentaire

Résoudre : *
26 × 11 =