EconomieEditorial

COTE D’IVOIRE / FISCALITE : L’annexe fiscale 2021 présentée et interprétée par la DGI

Elle constitue un intérêt particulier pour les ivoiriens, l’annexe fiscale 2021. Quelques jours après sa mise en vigueur le 8 Janvier dernier, plusieurs organismes privés l’ont commenté. La direction générale des impôts, l’administration entre autre  chargée des impôts et de la mobilisation des ressources  pour financer le budget de l’Etat, exercice 2021 ce 14 janvier est monté au crénau.

Comme pour dire, l’eau fraiche du fond du marigot, vient de la gueule crocodile, ABOU SIE OUATTARA, directeur général des impôts a renoué avec ses habitudes. Passer la bonne et la vraie information à travers une conférence de presse animée.Les 33 articles contenues dans l’annexe fiscales 2021, regroupé en 3 blocs de mesures ont été présentés. Il s’agit des mesures de renforcement de la mobilisation des recettes fiscales, des mesures de soutien à l’économie, et des mesures techniques et de rationalisation du dispositif fiscal.

Autres points ayant fait l’objet de débats au cours de cette rencontre, ce sont les mesures d’ordre social permettant au partenariat CMU, couverture maladie universelle, CNAM et la Nouvelle PSP de perdurer. Il s’agit à ce niveau d’une exonération de la TVA et de la taxe sur équipement permettant aux acteurs intervenants, de dégager une marge bénéficiaire suffisante afin de pérenniser le projet social-santé du gouvernement.

Les taxes sur les abats importés, notamment les viandes et pattes de bœufs connaîtront une augmentation. Les taxes sur le riz de luxe importé, bien qu’étant visé par une hausse feront l’objet d’un arrêté ministériel.

Belle Plume
the authorBelle Plume

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 − 4 =