EconomieEditorialEntreprise

COTE D’IVOIRE / Les PME et PMI du secteur BTP invitées à se faire recenser

Le président de la confédération des PME et PMI du BTP, SORO DOTE était ce 1er Mai face aux professionnels des médias. Le responsable de la faitière des petites et moyennes entreprises et des petites et moyennes industries a abordé deux préoccupations. En premier, les problèmes auxquels sont confrontés les acteurs du secteur des Bâtiments et travaux publics. Il s’agit entre autres du fonds de garantie et des désagréments causés par la survenance du COVID19. Soulignant que le secteur des BTP est frappé de plein fouet, il a remercié le gouvernement ivoirien, en particulier son premier ministre AMADOU GON COULIBALY, pour la riposte économique et sociale initiée et déjà mise en œuvre.

« Nous remercions le Premier Ministre et son gouvernement pour cet acte social et d’amour qu’ils viennent de poser. Reconnaissons tous que le gouvernement est la première victime , Son programme des logements sociaux arrêté, Son programme social est bloqué.En effet depuis 2013 le gouvernement a initié le programme des logements sociaux ; ces constructions trainent faute de garantie auprès des banques qui se méfient des fonds des souscripteurs de retirer leur argent quand ils veulent et du projet. C’est un chemin d’épine dorsale pour le gouvernement en avenir ; nous proposons étant donné que le ministère des pme a déjà reçu des banques SGBCI, CORIS BANK 450 Milliards de fond de garantie aux PME qui sera alimenté par la TSE, que le Premier Ministre dans les 150 Milliards de COVID-19 crée le fond de garantie des logements sociaux pour booster les 20 PME des logements sociaux qui souffrent de ce problème depuis 2013 ».

L’autre point important de cette rencontre avec la presse est son invite adressée à toutes les entreprises du secteur des BTP au recensement lancé par le ministère de tutelle. Un recensement piloté par l’Agence Cote d’Ivoire PME en vue de procéder à la clé de répartition de cagnotte de 150 Milliards. Montant dégagé par l’Etat ivoirien pour venir en aide aux entreprises vulnérables à cette crise du COVID19. Le président de la confédération a aussi tiré sur la sonnette d’alarme quant aux fraudeurs qui ne seront pas acceptés, car pour lui, plus rien ne sera comme avant.

Belle Plume
the authorBelle Plume

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 9 =