EditorialNon classé

COVID 19 : PAS DE VACCIN EXPERIMENTAL ET MORTIFERE SUR UN BENINOIS

Interrogé sur la question de l’expérimentation du vaccin contre la maladie à CORONA VIRUS en Afrique de l’Ouest, le ministre béninois en charge de la communication Alain OROUNLA est allé droit au but et a fait la part des choses. Selon lui, il est bien heureux, en ces temps où une solution contre le Coronavirus fait d’énormes dégâts, qu’il y ait possibilité de vaccin. Cependant, Orounla certifie et signe : le président béninois Patrice Talon_ ne permettra pas que « nos compatriotes servent de cobayes pour un vaccin aux résultats aléatoires ». Débat donc clos sur une expérimentation d’un certain vaccin mortifère visant des objectifs non élucidés.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 + 30 =