Editorial

URGENT/ CORONA VIRUS : LE TRAITEMENT ENFIN DISPONIBLE EN COTE D’IVOIRE

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire a réceptionné ce Jeudi 16 Avril 3500 doses de plaquenil ou d’hydroxy chloroquine. C’est un dérivé de chloroquine utilisé pour traiter les malades du COVID 19 en France. Et depuis la confirmation de son efficacité, tous les regards sont donc orientés vers la production en masse de cette molécule chère aux yeux du monde. Ainsi la multinationale pharmaceutique SANOFI s’est lancée dans cette production avec comme gap à atteindre ,100 millions de doses.

La Côte d’Ivoire, grâce aux orientations de son gouvernement mais surtout au dynamisme de son ministre de la santé vient de chopper le précieux sésame. Comme sur ces images, des conteneurs dans lesquels l’antidote de la maladie à corona virus, réceptionné sur le tarmac de l’aéroport international Félix HOUPHOET BOIGNY d’Abidjan.

Une lueur d’espoir qui vient illuminer les visages des autorités en charge de la santé en Côte d’Ivoire dont le ministre AKA AOUELE.

« Je suis venu au nom du gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, c’est-à-dire au nom du 1er Ministre AMADOU GON COULIBALY, pour réceptionner des médicaments prévus dans le traitement du COVID19. Il s’agit plus du Plaquénil, vulgairement de l’hydroxy chloroquine. Ce médicament qui fait tant de bruit en Cote d’Ivoire et qui est utilisé dans d’autre pays qui connaissent de gros problèmes avec COVID 19 ».

Offert par SANOFI, ces médicaments faut-il le souligner, font partie d’un lot de 100 milles doses, dont le reste est attendu dans les prochains jours à Abidjan. Le Directeur de SANOFI, Stéphane GOKOU a souligné son engagement à travailler aux cotés des autorités pour bouter hors des frontières ivoiriennes le corona virus.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =